Hirokazu Kore-Eda "Quand je tourne mes films"

Hirokazu Kore-Eda "Quand je tourne mes films"

Regular price
€24.00
Sale price
€24.00
Regular price
Out of Stock
Unit price
per 
Tax included.

Des enfants abandonnés dans Tokyo de Nobody Knows (2004) au clan de pickpockets d'Une Affaire de famille (2018), Hirokazu Kore-eda est devenu l'un des chefs de file du cinéma japonais contemporain.

Venu à la mise en scène par la télévision, il retrace dans cet ouvrage foisonnant - qui tient du carnet de création et du récit autobiographique - trente années de réalisation, d'une émission de téléréalité en 1989 à la Palme d'or de Cannes en 2018.

Formé à l'école du documentaire, Kore-eda ne cesse d'interroger dans ses films le statut des images. Proche en cela du néoréalisme et de la Nouvelle Vague, il est ouvert aux « accidents de tournage » et remodèle son scénario et ses dialogues au jour le jour, en fonction des circonstances et des suggestions des acteurs.

Ozu, Fellini, Spielberg et... Ultraman : Kore-eda pense sans frontières. Le cinéma est pour lui une « patrie », enfin débarrassée de tout nationalisme. Chroniqueur sensible de l'histoire de son pays, il cherche à dévoiler les liens qui unissent les humains, y compris ceux que l'on ne voit plus, les « invisible people » dont parlait Cate Blanchett en lui remettant son prix à Cannes.

Cet ouvrage est paru au Japon en 2016. En exclusivité mondiale pour cette édition, Kore-eda a accepté de l'enrichir d'un commentaire sur Une Affaire de famille. Il évoque le tournage de La Vérité, avec Catherine Deneuve et Juliette Binoche (sortie en décembre 2019).

traduit du japonais par Saeko Takahashi et Stéphane de Torquat

Format : Relié sous jaquette
Nb de pages : 413 pages
Poids : 584 g
Dimensions : 14cm X 20cm
Date de parution :