Ellsworth Kelly - Fenêtres / Windows
Ellsworth Kelly - Fenêtres / Windows
Ellsworth Kelly - Fenêtres / Windows
Ellsworth Kelly - Fenêtres / Windows
Ellsworth Kelly - Fenêtres / Windows
Ellsworth Kelly - Fenêtres / Windows
  • Load image into Gallery viewer, Ellsworth Kelly - Fenêtres / Windows
  • Load image into Gallery viewer, Ellsworth Kelly - Fenêtres / Windows
  • Load image into Gallery viewer, Ellsworth Kelly - Fenêtres / Windows
  • Load image into Gallery viewer, Ellsworth Kelly - Fenêtres / Windows
  • Load image into Gallery viewer, Ellsworth Kelly - Fenêtres / Windows
  • Load image into Gallery viewer, Ellsworth Kelly - Fenêtres / Windows

Ellsworth Kelly - Fenêtres / Windows

Regular price
€38,00
Sale price
€38,00
Regular price
Out of Stock
Unit price
per 
Tax included.

Après avoir construit Fenêtre avec deux toiles et un cadre de bois,
je me suis rendu compte que, désormais, la peinture telle que je l’avais connue était terminée pour moi. À l’avenir, les œuvres devraient être des objets, non signés, anonymes. Partout où je regardais, tout
ce que je voyais devenait quelque chose à réaliser ; tout devait être exactement ce que c’était, sans rien de superflu. C’était une liberté nouvelle : je n’avais plus besoin de composer. Le sujet était là, déjà fait, et tout était matière.  — Ellsworth Kelly, 1969

Le Centre Pompidou, en collaboration étroite avec la Fondation Ellsworth Kelly, rend hommage à Ellsworth Kelly, figure majeure de l’art abstrait des 20e et 21e siècles, en réunissant pour la première fois les six Fenêtres réalisées en France entre 1949 et 1950, accompagnées d’un ensemble de peintures, dessins, esquisses et  photographies qui leur font directement écho. Pour accompagner cette exposition Cahiers d’Art publie un beau livre en référence aux années françaises d’Ellsworth Kelly, période de perpétuelle invention à laquelle l’artiste est régulièrement revenu tout au long de sa carrière. À travers deux essais de Jean-Pierre Criqui et de Yve-Alain Bois, « Ellsworth Kelly : Fenêtres » propose un nouvel examen de ce moment cardinal en se centrant sur le motif qui en donne pour ainsi dire la tonalité dominante et à partir d’une cinquantaine d’œuvres encore jamais réunies.