Frais de ports offert pour la France et l’Europe à partir de 40€ d’achats jusqu’à la fin du confinement avec le code promo TAKECARE
Free shipping to France and Europe over 40€ until the end of the quarantine with the code TAKECARE

David Horvitz - 435 Ponti e qualche scorciatoia
David Horvitz - 435 Ponti e qualche scorciatoia
David Horvitz - 435 Ponti e qualche scorciatoia
David Horvitz - 435 Ponti e qualche scorciatoia
David Horvitz - 435 Ponti e qualche scorciatoia
David Horvitz - 435 Ponti e qualche scorciatoia
David Horvitz - 435 Ponti e qualche scorciatoia
David Horvitz - 435 Ponti e qualche scorciatoia
  • Load image into Gallery viewer, David Horvitz - 435 Ponti e qualche scorciatoia
  • Load image into Gallery viewer, David Horvitz - 435 Ponti e qualche scorciatoia
  • Load image into Gallery viewer, David Horvitz - 435 Ponti e qualche scorciatoia
  • Load image into Gallery viewer, David Horvitz - 435 Ponti e qualche scorciatoia
  • Load image into Gallery viewer, David Horvitz - 435 Ponti e qualche scorciatoia
  • Load image into Gallery viewer, David Horvitz - 435 Ponti e qualche scorciatoia
  • Load image into Gallery viewer, David Horvitz - 435 Ponti e qualche scorciatoia
  • Load image into Gallery viewer, David Horvitz - 435 Ponti e qualche scorciatoia

David Horvitz - 435 Ponti e qualche scorciatoia

Regular price
€20,00
Sale price
€20,00
Regular price
Sold out
Unit price
per 
Tax included.

Lancement et signature 17 décembre, 18h à 20h
Book launch and signing December 17, 6.00pm - 8.00pm

33 cartes postales en leporello

Tout Venise y est imaginée comme un lieu d’expo- sition, dans lequel des choses arrivent, disparaissent, réapparaissent...

David Horvitz marche à travers la ville. Circulant dans la ville uniquement à pied, par les ponts qui relient toutes les parcelles de l’île.

La marche est un manifeste non-écrit sur la lenteur.

Il s’agit d’un programme souhaité, rêvé, distinct des dérives urbaines des situationnistes qui se prome- naient pour décaler l’expérience immédiate de la ville, réinventer un sujet ; ici, la marche va au-delà de son propre but, elle est ce par quoi chacun relie de son propre élan la forme de la ville, tient par son propre rythme la ville debout. Tout en étant aussi une forme de l’oubli de soi.

Le visiteur d’un jour a-t-il le temps de se promener dans Venise ? La faune passionnée d’art contemporain de la Biennale entre-t-elle dans la Basilique San Marco ou celle des Frari pour en voir les peintures ? A-t-elle le temps d’écouter des histoires sur Venise et ses clochers ?

Le temps se mesure autrement à Venise — et ce dès sa création, où la journée commençait au coucher du soleil. Aujourd’hui, la plupart des flèches des horloges mécaniques ne fonctionnement plus... Mais selon David Horvitz, il est toujours possible de mesurer le temps en observant la dilatation des yeux des chats — à la manière des vieux ninjas japonais.

Mais combien de temps faut-il pour traverser 435 ponts ?

Combien de raccourcis a-t-on besoin de prendre ? Les guides touristiques locaux raconteront cette histoire et vous emmèneront dans un lieu où la granita a un goût d’Adriatique.

Lab’Bel, 2019
Édition et textes : David Horvitz & Silvia Guerra en partenariat avec JBE Books, Paris, 2019
Photographies : Ernst van Deursen

33 cartes postales (10x15 cm)
Leporello (3m)

ISBN 978-2-36568-034-9
Édition de 1000