The Drawer Volume 20 - 10 ans / 10 years

The Drawer Volume 20 - 10 ans / 10 years

Regular price
€22.00
Sale price
€22.00
Regular price
Out of Stock
Unit price
per 
Tax included.

Lancement
24 juin 2021
18h - 20h

Launch
June 24th, 2021
6:00 PM - 8:00 PM

***

Terrain de jeu, d'expression et de création autour d'une même couleur, le volume 20 célébrant les 10 ans de The Drawer réunit les dessins et les contributions écrites d'une vingtaine d'artistes et de créateurs.

Créé en 2011, The Drawer fête ses 10 ans cette année. 10 ans, 20 volumes, 500 artistes invités, contactés, rencontrés le plus souvent possible, publiés. Des éditions, des expositions, des amitiés sont nées avec certains d'entre eux. Comme un fil, le dessin nous a rapprochés. Il a tissé du lien.

Le dessin est une fête. Et ce volume, un numéro anniversaire qui renferme son lot de surprises, telle la série de dessins réalisés ou confiés pour l'occasion par une vingtaine d'artistes – soit un par volume publié, du duo Mrzyk & Moriceau publié dans The Drawer #1 à l'artiste italienne Piera Luisolo en couverture du n° 19.
La série photo inédite de Grégoire Alexandre et Christophe Brunnquell est un autre cadeau : deuxième collaboration entre le photographe et le directeur artistique, elle consiste en une projection des dessins du second sur des modèles vivants photographiés par le premier. Une façon différente d'appréhender et de capturer le dessin. C'est l'ambition de The Drawer depuis ses débuts. Penser et montrer le dessin de manière élargie, dans la variété de ses écritures, de ses possibles et de ses écarts. C'est pourquoi on retrouvera ici rassemblées les œuvres dessinées de l'ancien contributeur d'Hara-Kiri Jacques Pyon, des auteurs de BD Fabio Viscogliosi et Philippe Dupuy, du designer Ronan Bouroullec, des jeunes diplômés Yoann Estevenin et Brieuc Remy, du maître italien Giorgio Griffa, des sculpteurs Guillaume Leblon et Mathis Collins, entre autres. De la diversité générationnelle, géographique et esthétique une fois encore au menu de ce volume spécial.
10 ans, le moment de la célébration et du bilan. Que s'est-il passé sur le front du dessin ces dix dernières années ? Un gain de visibilité et de liberté assurément, dont The Drawer s'est fait le témoin et l'écho. De plus en plus de couleurs, de supports – carton, mur, sol, plafond, corps… –, d'outils innovants et de ponts vers la peinture, la sculpture, l'image animée, le numérique.

Et puis rien, l'immuabilité propre au dessin. Tel le peintre et dessinateur Gorgio Griffa, à l'honneur au LaM cette année, qui dessine depuis soixante ans des formes millénaires à l'aquarelle et à l'encre de Chine – loin, très loin, des crayons laser, du dessin « éthérique » ou intangible mentionnés ici plus ou moins sérieusement par le jeune peintre allemand Pierre Knop, le dessinateur canadien Jeff Ladouceur et l'artiste italien Siro Cugusi évoquant le futur du dessin.

Le dessin en 2031 ? Rendez-vous dans dix ans.

Avec Grégoire Alexandre & Christophe Brunnquell, Amélie Bertrand, Ronan Bouroullec, Mathis Collins, József Csató, Siro Cugusi, Gregory Cuquel, Guillaume Dégé, Philippe Dupuy, Yoann Estevenin, Gabriella Giandelli, Jochen Gerner, Yann Gerstberger, Vincent Gicquel, Jason Glasser, Louis Granet, Vivian Greven, Giorgio Griffa, Marine Julié, Pierre Knop, Jeff Ladouceur, Guillaume Leblon, Alain Le Foll, Piera Luisolo, Stéphane Manel, Mélanie Matranga, Anthony Miler, Mrzyk & Moriceau + Antwan Horfee, Felipe Oliveira Baptista, Tom de Pekin, Lucie Picandet, Jacques Pyon, Christine Rebet, Brieuc Remy, Claus Georg Stabe, Samuel Trenquier, Jacques Villeglé, Fabio Viscogliosi, Taline Zabounian.
Revue constituée de dessins et consacrée au dessin, The Drawer laisse la parole et le champ – presque – libre aux seuls « dessinateurs », réunissant semestriellement les dessins et les contributions écrites d'une trentaine d'artistes et de créateurs.
En anglais, « the drawer » signifie « le tiroir ». Il désigne aussi « celui qui dessine ». Assumant la polysémie de son titre, la revue The Drawer pourrait donc s'envisager comme un « tiroir à dessins ». Ce qu'elle est d'une certaine façon : revue entièrement constituée de dessins et consacrée au dessin, que l'on peut ouvrir et refermer à loisir, propice enfin aux associations les plus inattendues, The Drawer porte donc bien son nom.

Monomaniaque, The Drawer n'en est pas moins ouverte d'esprit : tous les dessins, pourvu qu'ils soient bons, et tous les dessinateurs, l'intéressent. Célébrant la pratique du dessin dans sa dimension la plus large, The Drawer mêle donc aussi bien des contributions d'artistes (plasticiens, illustrateurs, designers, architectes) que celles de créateurs moins attendus (chanteurs, écrivains, musiciens, chorégraphes, réalisateurs). Leur point commun : un même goût et une même pratique du dessin.

Semestrielle, The Drawer est aussi thématique. Chaque numéro prend comme point de départ le titre d'une oeuvre littéraire, cinématographique ou musicale, choisi pour son potentiel créatif et/ou fantasmatique (volume 1 : Les Temps modernes, volume 2 : La Métamorphose, etc.). Chaque contributeur est invité à s'y soumettre et chaque dessin publié, qu'il soit déjà existant ou spécialement réalisé pour l'occasion, s'y rapporte.

Terrain de jeu, d'expression et de création autour d'une thématique commune, The Drawer renseigne donc aussi bien sur la richesse plastique et graphique du dessin aujourd'hui que sur les artistes et personnalités invités également à répondre à une série de questions. Pourquoi dessiner ? Que dessiner ? Dessins ratés ?...
Visuelle avant tout, davantage préoccupée de typographie que de texte, The Drawer se lit moins qu'elle ne se regarde, se feuillette, se compulse. Tiroir à dessins, exposition portative, cabinet d'art graphique miniature, The Drawer n'a d'autre ambition que celle du partage des miracles et des plaisirs du dessin.
Artisanale et 100 % faite main, elle est le fruit du travail d'une petite équipe passionnée de dessin : Sophie Toulouse, directrice artistique et Barbara Soyer, active dans le champ de l'édition et de l'art contemporain.

The Drawer est également une plate-forme éditoriale pour la publication d'ouvrages monographiques.

Paru en juin 2021
Édition française (textes en français et en anglais)
17 x 24 cm (relié)
160 pages (ill. coul. et n&b)

© The Drawer