Yvon Lambert Bookshop
Pierre Guyotat - Mes figures

Pierre Guyotat - Mes figures

0 EUR
Pierre Guyotat
Mes figures ?

Exposition de dessins de Pierre Guyotat

Vernissage le vendredi 9 mars 2018 de 18h à 20h
Exposition du 10 mars au 9 avril 2018

  Yvon Lambert et Eve Lambert sont heureux de présenter « Mes figures ? », la première exposition consacrée exclusivement aux dessins de Pierre Guyotat. Le vernissage aura lieu le vendredi 9 mars de 18h à 20h.

  Né à Bourg-Argental en 1940, Pierre Guyotat a, depuis les années 1960, tracé un chemin sans équivalent au travers de la langue et de la fiction. Il a ouvert, depuis Tombeau pour cinq cent mille soldats (1967), jusqu’à Par la main dans les enfers (2016), un espace où les mots et les créatures - qu’il nomme des « figures » - sont l’objet d’une métamorphose correspondant à l’état d’instabilité de nos existences, artistique, politique, sexuelle, individuelle.
Figure légendaire, salué dès ses seize ans par René Char, plus tard, par Michel Leiris (et Pablo Picasso), Jean Genet, Roland Barthes, Michel Foucault, Philippe Sollers, impliqué dans les enjeux politiques et humains du temps, souvent dans les plus grands risques (Coma, 2006), il a, depuis la Guerre d’Algérie, imposé une vision du monde en toute liberté. Ses archives sont conservées à la Bibliothèque nationale de France.

  De Wilfredo Lam et Sam Francis à Patrice Chéreau et Jean-Luc Godard, son aventure n’a cessé d’inspirer la création artistique la plus ambitieuse. L’exposition « Pierre Guyotat, la matière de nos œuvres », organisée par le couturier Azzedine Alaïa dans son espace à but non-lucratif, la Galerie, en avril-mai 2016, mit en scène les relations d’artistes de toutes générations à la création du poète, Miquel Barceló, Juliette Blightman, Daniel Buren, Elijah Burgher, Michael Dean, Bernard Dufour, Cerith Wyn Evans, Paul McCarthy, Jean-Luc Moulène, Klaus Rinke, Eric Rondepierre, Christoph von Weyhe. À cette occasion, Pierre Guyotat lui-même présenta pour la première fois des dessins, révélant une pratique qu’il avait engagée dans son adolescence, en même temps que l’écriture. Longtemps demeurée secrète, cette pratique manifeste la double approche de l’auteur, qui hésita entre poésie et peinture. Ces œuvres dessinées présentent des visualisations possibles de créatures que Pierre Guyotat met en scène et en voix dans sa création poétique.

  Les dessins exposés dans « Mes figures ? » appartiennent à la création la plus récente de Pierre Guyotat, à l’été-automne 2017. Comme le dit l’auteur lui-même : « Je ne veux pas figurer. Je veux rester dans un entre-deux, entre l’esquisse et la scène définitive, entre le symbole et la représentation. C’est l’objet de réflexions très longues et à nouveau angoissantes, d’autant que ce mode de construction – le dessin – me refait faire des mouvements intérieurs et de la main que je vivais lors de mon enfance et de mon adolescence, avant la mort de ma mère, aux côtés de laquelle j’ai sans doute appris à dessiner. »

Pierre Guyotat
"Mes figures ?"
March 9th - April 9th 2018


  Yvon Lambert and Eve Lambert are pleased to present "Mes figures ?", the first exhibition devoted exclusively to Pierre Guyotat' drawings, opening on march 9th at Yvon Lambert new space in Paris.

  Born in Bourg-Argental in 1940, Pierre Guyotat is one of France’s most appreciated and renowned writers. In his, often controversial, writings he questions the instability of our artistic, political, sexual, individual existences. He has, since his experiences in the Algerian War, imposed a vision of the world in complete freedom. His archives are kept at the National Library of France.

  Acclaimed from a very young age by great thinkers and writers of the 20th century, like René Char, Michel Leiris (and Pablo Picasso), Jean Genet, Roland Barthes and Michel Foucault, Pierre Guyotat’s work forms an ongoing inspiration for contemporary artistic creation.
  The exhibition Pierre Guyotat, la matière de nos œuvres, organized by fashion designer Azzedine Alaïa in 2016, illustrated Guyotat’s continuous influence by showcasing the relationships of artists from all generations to the work of the poet. Contributions included works by Miquel Barceló, Juliette Blightman, Daniel Buren, Elijah Burgher, Michael Dean, Bernard Dufour, Cerith Wyn Evans, Paul McCarthy, Jean-Luc Moulene, Klaus Rinke, Eric Rondepierre and Christoph von Weyhe. At this occasion Pierre Guyotat' drawings were presented for the first time, revealing a practice he began in his teenage years, at the same time as he started writing. Long kept secret, this discipline shows the dual approach of the author, whose work balances between poetry and painting.

  The drawings present possible visualizations of creatures that Pierre Guyotat stage in his poetic creation. As he himself says : « I do not want to "figure" (represent). I want to remain between the sketch and the final result, between the symbol and the representation. This is the object of very long lasting and again distressing reflections, taking to account that this type of construction – the drawing – provokes a remake of some inner and hand movements that I used to live during my childhood and adolescence, prior to the death of my mother, alongside whom I probable learned to draw ».


Yvon Lambert
14 rue des Filles du Calvaire 75003 Paris
T. +33 (0)1 45 66 55 84 / librairie@yvon-lambert.com